Gaz hilarants : campagne de prévention

Type de public

Tout public

  • Écoutez
  • Imprimer
  • Partager
  • Tweeter

L’usage détourné du protoxyde d’azote, une pratique à risques de plus en plus répandue

Catégorie(s) : Actualités

L’usage détourné du protoxyde d’azote est un phénomène identifié depuis plusieurs décennies notamment dans le milieu festif. Mais la recrudescence de cet usage, chez des collégiens, lycéens et étudiants avec des consommations répétées, voire quotidiennes, au long cours et en grandes quantités, contribue à expliquer la gravité des dommages.

En forte circulation chez les adolescents entre 12 et 16 ans, le gaz hilarant provoque des brûlures, des asphyxies, des baisses de tension ou encore des troubles du rythme cardiaque.

Ensemble, soyons vigilants.

Plus d'informations sur https://www.drogues.gouv.fr/

Dernière mise à jour : 03/01/2022

Retour à la liste des résultats